Un photographe connu n’a pas terminé son shooting de cette poupée sexuelle, il lui a fait l’amour avec vigueur !

Les sexy doll ou poupées sexuelles sont de plus en plus achetées dernièrement. La raison de cet engouement est sans doute liée aux résultats satisfaisants qu’elles apportent. Les poupées sexuelles aident plus d’un à sortir de la solitude, de la dépression et du stress chronique. On compte par milliers les personnes qui tombent sous le charme de ces poupées sensuelles. Lors d’un shooting de routine pour un magazine de mode, un photographe de renommée internationale succombe au charme d’une sexy doll !

La petite poupée sexuelle parfaitement moulée

La sexy doll en question est entièrement moulée en silicone TPE (thermoplastique élastomère) de qualité. Elle est d’une rareté extrême, étant donné que c’est l’une des plus complètes. Son épiderme a été confectionné pour procurer un toucher proche d’une peau humaine. Si vous la caressez les yeux bandés, vous penserez directement à une véritable femme bien pulpeuse ! De plus, la silhouette de cette poupée sexuelle est particulière. Contrairement à celles qu’on a l’habitude de voir, elle a un petit gabarit avec une poitrine au décolleté plongeant. Une blonde à part entière !

En outre, c’est une love doll qui permet de créer une version unique grâce au large choix de personnalisation qu’elle offre. Un modèle parfait pour ne jamais souffrir de solitude et de manque de sexe. Vu son originalité, elle attire des paparazzis et les magazines des quatre coins du monde. Il faut bien entendu des photos ultra sexy pour mieux exhiber la perle rare. Le premier photographe qui a commencé le shooting n’a pu le terminer. Adrénaline, testostérone, liquide séminal… Toutes ces substances déclenchées par l’excitation étaient à leur pic. Le fameux photographe n’a pas pu résister.

Le photographe ferme son objectif et ouvre sa braguette

Venu uniquement pour faire des photos, ce photographe était loin d’imaginer que les choses prendraient une autre tournure. À vrai dire, il ne pouvait pas résister. Oui, impossible de tenir tête à une sexy doll blonde avec de gros seins moelleux et des fesses bien rebondies. Avant de commencer le shooting, il ajustait son appareil photo, sans jeter un coup d’œil sur la blonde. Puis, il rentre dans le studio, la voit, mais ne prête pas attention, car il était préoccupé par l’orientation des projecteurs. C’est au moment de commencer la séance photo qu’il s’est rendu compte de la beauté de son mannequin du jour.

Elle était réelle, les yeux bleu ciel, le nez parfaitement affiné, avec en dessous une paire de lèvres fines rosées. Quel délice ! Il ne connaissait pas ce genre de poupée sexuelle intégralement en TPE qui tient debout toute seule. Il venait de faire une découverte exceptionnelle ou plutôt la découverte de sa vie. L’envie de palper la poupée blonde outrepassait celle de la prendre en photo. Il est donc resté professionnel face à ce combat mental, mais pas pour longtemps. Dans ce genre de situation, on ne résiste pas : on profite. Sans plus tarder, il a rangé son appareil photo. Il ferme son objectif et ouvre sa braguette, tout doucement, en s’approchant de la sexy doll.

L’excitation était à son paroxysme, pas le temps de passer par les préliminaires. Il bondit sur la blonde tel un tigre sur une antilope. Quelques secondes ont suffi pour palper les seins moelleux et les fesses rebondies de ce trésor. Il passe directement à l’acte en enfonçant son pieu dans le sexe de la poupée. De manière vigoureuse, il faisait trembler la sexy doll par ses coups de reins. L’orifice dans lequel son membre s’est logé était strié et identique à un vagin sérré de femme, lui donnant un confort optimal. Il vivait à cet instant une expérience unique. Il a donc profité de l’instant pour explorer les deux autres orifices. Curiosité ou excitation ? Peu importe, étant donné que le plaisir était intense.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *