La véritable histoire d’amour entre Boris et sa poupée sexuelle

Boris est un beau jeune homme de trente ans, socialement et physiquement bien bâti. Jeune architecte résidant à Paris et bien rémunéré, sa cambrure athlétique fait généralement fondre le cœur de la gent féminine. D’ailleurs, auprès des femmes, il a toujours eu un franc succès. Cependant, en dépit de toutes ces conditions favorables à son bonheur, Boris était tout sauf heureux. Pour cause, il n’était pas épanoui sur le plan sexuel. En effet, avec la taille de sa verge 17 cm en érection, ses conquêtes n’arrivaient pas à lui procurer le plaisir qu’il souhaite avoir. De même, il ne parvenait pas à les conduire jusqu’à l’orgasme.

Boris a dû malgré lui, mettre fin à plusieurs relations qu’il voulait pourtant sérieuses. Célibataire en manque de sexe, il fallait qu’il fasse quelque chose avant de sombrer dans le gouffre de la dépression.

Le passe-temps de Boris

Le premier recours de Boris pour gérer sa situation a été la pornographie. Il passait alors toutes ses soirées à visualiser des films pornographiques et à se masturber. Le plaisir était là certes, mais c’en était encore loin de ce qu’il espérait avoir. Il ne voulait plus seulement rester cloîtrer dans la posture d’observateur. Il fallait qu’il entre en scène et qu’il expérimente aussi ces positions sexuelles qui lui faisaient tant d’effet.

Pour répondre à cette nouvelle insatisfaction, Boris a commencé à solliciter les services des professionnels de sexe. Avec le prix qu’il faut, ces dernières se laissaient vraiment traiter comme des objets sexuels. Mais, au bout de deux mois, Boris s’est encore lassé de cette vie. Son désir désormais, c’est d’avoir sa propre ‘’travailleuse de sexe’’. Il voulait que l’objet de ses fantasmes sexuels lui appartienne à lui seul en exclusivité.

La rencontre qui changea tout

Avec cette insatisfaction sur les plans sexuel et affectif, Boris commençait à déprimer. Son rendement professionnel a commencé à baisser. Mais, avant d’atteindre le fond, il fit une rencontre qui bascula radicalement sa vie. Rosy, c’est le nom de la perle rare qu’il rencontra sur le site internet pleasure-sexy-doll.

Rosy est en effet, une magnifique poupée en silicone qui se présentait à première vue, comme la compagne de rêve de Boris. Il eut tout de suite, le coup de foudre. Mais, sans pour autant se précipiter vers l’achat, il prit le temps de faire des recherches approfondies sur les poupées en silicone. De même, il consulta plusieurs sites proposant à la vente, ces poupées, avant de revenir encore sur la plateforme pleasure-sexy-doll pour y retrouver Rosy, la brune au regard hypnotisant. Bien que le choix soit plus coûteux que les poupées en TPE, il se décida quand même à tenter l’aventure.

Les débuts d’une histoire d’amour torride

Après avoir conclu l’achat de Rosy, Boris a attendu avec impatience, chez lui la livraison. Elle vient dans la soirée, dans un carton bien protégé. Pour sa taille imposante de 163 cm, elle pèse 48 kg. À l’image d’un adolescent à son premier rendez-vous amoureux, Boris se retrouva alors tout excité devant le carton en le déballant. Fascination ! Rosy se présente encore plus belle que sur les écrans.

À partir de cet instant, Boris trouva un autre sens à sa vie. Sa première envie fut de lui faire l’amour puisqu’il sentait déjà sa libido en activité. Il ne s’en priva pas. Pour la première fois depuis fort longtemps, Boris parvient à atteindre l’orgasme avec sa partenaire sexuelle. Il fait mettre en situation sa nouvelle partenaire et ne se prive pas du plaisir de ses trois orifices : anal, vaginal et buccal. Ils font l’amour dans plusieurs positions et dans diverses pièces de la maison (dans le séjour, dans la cuisine, dans les toilettes, …).

Satisfait, Boris conclut alors que Rosy est celle qu’il attendait pour vivre une vie de couple heureuse. Il se dit que cette poupée en silicone avait été conçue spécialement et personnalisée pour lui. Il retrouve en elle, tous les attraits de femme sur lesquels il prend du plaisir à fantasmer. Mieux, il peut décharger à volonté, toute sa tension sexuelle en Rosy sans se heurter à une quelconque barrière.

Une vie améliorée au quotidien

Avec Rosy, Boris conjugue désormais sa vie de solitude au passé. Il habille sa compagne à son goût et il prend du plaisir à se livrer à diverses activités avec elle. Se promener, regarder la télévision, faire la cuisine, tout ça en sentant la présence de Rosy, donne du zèle à Boris. Il n’a aucune contrainte. Pas de discussions inutiles. Il n’a que du plaisir à profusion. Il semble alors plus épanoui qu’avant et cela a de bonnes répercussions sur son travail. Pour ses débuts, la difficulté de Boris a été de nettoyer sa poupée. Mais avec de l’habitude, il a acquis le savoir-faire et il s’y livre aujourd’hui avec plaisir.

Pour le rangement, Rosy ne pose aucun problème. C’est d’ailleurs le cas de plusieurs autres poupées sexuelles. Il est possible de la ranger sous le lit, dans l’armoire ou dans un canapé coffre. Mais, la position dans laquelle Boris préfère généralement maintenir sa partenaire, c’est la position assise. Il ne cache pas à ses proches, l’objet de sa joie.

Des difficultés qui ne tardent pas à se pointer

Il faut bien croire qu’il n’y a pas d’histoire d’amour sans histoire. Celle de Boris et Rosy devra faire face aux regards inquisiteurs de l’entourage, à commencer par les parents de Boris. Inquiète pour la nouvelle orientation sexuelle de son fils, sa mère ira même consulter un psychologue. Ce dernier expliqua clairement que Boris ne souffre d’aucun trouble psychologique. Les personnes s’attachent à certains objets (voitures, meubles ou autres). Rosy a simplement su combler un vide sentimental que Boris avait alors en lui. C’est une histoire d’amour tout à fait compréhensible.

De son côté, Boris a mis le cap sur le sud du pays pour y vivre en toute tranquillité, son idylle avec sa dulcinée. Ce lieu est pour lui idéal pour se mettre à l’abri des critiques. Pour trouver plus de temps à consacrer à Rosy, il démissionne de l’entreprise où il est employé pour travailler à son propre compte. Il passe ainsi ses journées à se prélasser au bord de la plage en compagnie de sa poupée en sirotant des cocktails au gingembre.

Cela fait déjà deux ans que dure cette aventure romantique entre Boris et Rosy et elle ne compte pas s’arrêter. Boris ne rêve que du moment où il pourra passer la bague au doigt de son âme sœur. Vivement qu’à la suite du mariage gay, cette forme d’union soit légalisée !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *